thermal chamber of dma instrument


Module de test d’auto-échauffement en fatigue

L’augmentation de la température du caoutchouc est la principale cause de dégradation et peut entraîner des fissures de fatigue.

Pour les produits en caoutchouc (pneus, courroies, supports antivibratoires…), l’accumulation de chaleur (auto-échauffement) durant une excitation dynamique continue, fait partie des spécificités de conception qui doivent être vérifiées et contrôlées par le fabricant. 

Le module de test d’auto-échauffement de Metravib est une option majeure de la gamme DMA+ pour analyser avec précision la réponse des mélanges de  caoutchouc soumis à une excitation mécanique répétée sous de multiples paramètres et conditions de test avancés.

Caractéristiques du test d’auto-échauffement

Caractéristiques du module de test d’auto-échauffement en fatigue

Des conditions d’essai avancées sont possibles, bien au-delà des conditions d’essai recommandées dans les normes (ISO4466, ASTM D623).

Contrairement au flexomètre traditionnel de Goodrich qui travaille exclusivement en déformation sinusoïdale, le mode de contrôle multi-harmoniques de la forme d’onde d’excitation par MULTITEST, permet d’appliquer aussi bien la déformation sinusoïdale, que la plupart des formes d’onde, telles que “haversine”, “pulse”, “carré” ou même des formes d’onde personnalisées correspondant à un signal d’excitation réel imposé aux produits en caoutchouc dans leur application quotidienne.

heat build up testing

Principales spécifications du module de test d’auto-échauffement en fatigue

  • Forme d’onde : sinusoïdale, haversine, pulse, triangle, carré et formes d’onde personnalisées correspondant à un signal d’excitation réel appliqué aux produits en caoutchouc dans leur application quotidienne
  • Fréquence : 0,00001Hz à 1kHz
  • Déformation : jusqu’à 12 mm
  • Force : jusqu’à 2000N
  • Température de conditionnement : -150°C à 500°C

Les plages d’analyse étendues de la gamme DMA+, en termes de force d’excitation, de gamme de déplacement et de gamme de fréquence, associées au logiciel MULTITEST, garantissent des capacités avancées en conditions d’essai.

Le porte-échantillon dédié au module de test d’auto-échauffement Metravib comprend des plaques de compression thermiquement isolées, une sonde thermique mesurant la température de surface à l’extrémité supérieure de l’échantillon et une sonde thermique aiguille actionnée pneumatiquement.

La sonde thermique insérée dans la plaque de compression supérieure, mesure la température à la surface de l’échantillon en continu pendant l’essai de fatigue. A la fin de l’essai, cette dernière est actionnée pour pénétrer à l’intérieur de l’éprouvette afin d’obtenir une mesure précise de la température au cœur de l’éprouvette sans affecter l’essai dynamique.

La série DMA+ offre de nombreuses possibilités pour aborder l’analyse d’auto-échauffement en traction, compression, ou cisaillement, avec différentes géométries d’éprouvettes : éprouvette sandwich double, feuille de caoutchouc, films de caoutchouc, plot…

Des tests sur feuilles et films de caoutchouc peuvent également être réalisés  avec un capteur de température infrarouge optionnel pour mesurer la température de surface de l’échantillon.