Diminution du niveau de bruit dans
un habitacle de véhicule

Picture of a vehicle cabin

Client : Confidentiel
Pays : France
Application : Défense, domaine militaire

Problématique

Un industriel français de la Défense a sollicité Metravib car les niveaux de bruit dans l’habitacle de son véhicule militaire étaient très importants. Ces niveaux de bruit étaient probablement liés à des sirènements élevés dû à la boite à vitesse ou à l’arbre de transmission du véhicule composé de dentures, d’engrenages…

Solution

Pour comprendre pourquoi diminuer les niveaux de bruit élevés, nous avons réalisé des analyses sur le véhicule. Pour cela, nous l’avons instrumenté de manière à mesurer l’acoustique dans l’habitacle et les niveaux vibratoires en des points très spécifiques. Avec ces mesures, et les données techniques du véhicule fournies par l’industriel, nous avons mis en évidence la source du bruit.

En poursuivant les analyses, nous avons remarqué qu’un élément de la structure entrait en résonance car il était lié mécaniquement à cette source d’excitation. Autrement dit, une excitation d’un mode propre de la structure avait lieu.

Pour résoudre la problématique de notre client, il a fallu modifier la fréquence du mode propre pour éviter que l’élément de la structure n’entre en résonance et que les niveaux de bruit soient amplifiés à l’intérieur de l’habitacle. Plusieurs solutions ont été investiguées pour modifier la fréquence propre indésirable et donc pour réduire les niveaux de bruit transmis à l’intérieur de l’habitacle : 

  • Modification de la masse ponctuelle de l’élément vibrant
  • Modification de sa raideur
  • Apport d’amortissement à la structure, correctement dimensionné.

A l’issue des travaux réalisés, notre client a pu apprécier une réduction significative des niveaux de bruits à l’intérieur de l’habitacle du véhicule concerné.

Si la problématique avait été identifiée en phase projet (donc en amont des tests sur véhicule réel), Metravib aurait également pu assister son client en dimensionnant des éléments de découplage (ou plots antivibratiles) adaptés entre la source de bruit (l’arbre de transmission) et la carrosserie du véhicule. Dans ce cas, les niveaux de bruit de sirènement auraient été complètement masqués par les autres sources de bruit dans l’habitacle.